Epilation laser avis : elles l’ont fait et vous racontent !

photo-epilation-laser-avis

L’épilation au laser est un type d’épilation utilisé pour éradiquer définitivement les poils. Ce système d’épilation utilise un faisceau de lumière puissant d’une seule longue onde qui cible et éradique la racine du poil. La mélanine des poils, attire la lumière du laser jusqu’à la racine et élimine les follicules pileux pour toujours. Cette technique d’épilation arrête définitivement la pousse du follicule cependant, plusieurs séances doivent être réalisées pour que cela fonctionne.

Nous devons tenir compte du fait que le traitement nécessite au moins six séances, selon l’âge et la zone traitée. Lors de la première séance, vous n’enlèverez que les poils en phase de croissance. Après quatre semaines, la deuxième session peut être effectuée afin d’éliminer les autres séries de poils en croissance et ainsi de suite jusqu’à l’élimination totale des poils. Ces séances peuvent durer quelques minutes jusqu’à une heure, selon la zone.

Elles l’ont font et elles vous en parlent !

Lorsque le rasage prend trop de temps, que la cire continue de faire horriblement mal et que l’épilation à l’appareil électrique ressemble à une forme de torture moderne, l’épilation au laser, qui utilise des faisceaux lasers ciblés pour détruire les follicules pileux et empêcher leur croissance future – parait être une bonne idée.

Autrefois considéré comme un traitement de luxe, la popularité du laser a été favorisée à la fois par des prix plus bas et par des célébrités, dont Kim Kardashian et Cardi B, qui se font de plus en plus entendre sur les merveilles de la procédure en plusieurs étapes. Mais, comme pour tout traitement qui se termine par des résultats plus ou moins permanents, tout le monde n’est pas satisfait de sa décision. Alors que certaines se sentent libres après avoir banni définitivement tous les poils de leur corps, d’autres expriment de profonds regrets, surtout compte tenu de la façon dont les consciences collectives évoluent ces dernières années, par rapport à la pilosité féminine.

« Je n’avais pas réaliser à quel point ça me manquerait »

Melissa Decour, informaticienne de 26 ans, pensait que l’épilation au laser sur tout le corps serait la solution idéale. En grande partie, parce qu’elle se rasée régulièrement, les jambes, les aisselles ainsi que le maillot intégral. Cependant au bout de la moitié de ses séances, Melissa a commencé à remettre en question sa décision sur l’épilation intégral du maillot, « Je suis ravie concernant le traitement de mes jambes et aisselles cependant je regrette un peu mon maillot intégral, je n’ai pas réfléchi à plus tard, lorsque je serai plus vieille. J’aurai peut-être souhaitée conserver mes poils dans cette zone…». Maintenant, elle regrette d’avoir tout enlevé. « Je regrette mon maillot brésilien, j’aurais aimé faire uniquement un maillot échancré », dit-elle. « À l’époque, je n’avais pas réalisé que je prenais une décision pour la vie. Les préférences en matière de poils pubiens dépendent entièrement de l’individu et surtout dans quelle période de vie on se situe. J’aurais aimé attendre et réfléchir un peu plus avant de prendre cette décision à aussi long terme. »photo-epilation-laser-avis-melissa-informaticienne

« C’était vraiment libérateur »

« J’avais la malchance d’avoir des poils épais et foncés, comme un ours, en fait ! Mais ce qui était une chance pour traiter ma pilosité au laser », dit Edith Martin, commerciale de 42 ans. « Mes avant-bras et mes jambes étaient plus poilus que beaucoup d’hommes, et j’ai commencé à épiler mes sourcils quand j’avais 12 ans pour ne plus avoir de mono sourcil. »

« Le rasage et l’épilation à la cire devenaient de plus en plus pesant sur mon porte-monnaie et surtout sur mon emploi du temps ! Puis c’est jamais vraiment parfait… » En 2011, lorsque le prix de l’épilation au laser est devenu plus raisonnable, elle a décidé d’opter pour cette solution. « C’était vraiment libérateur », dit Edith, qui a traité sa moustache, ses bras, ses mains, ses jambes, ses aisselles et sa région pubienne. « C’est étonnant de voir combien de temps je devais consacrer à mon épilation et maintenant je n’ai plus besoin d’y penser, et j’adore ça. C’est le nec plus ultra en matière d’entretien. Je suis ravie ! »

« Je me sens plus en confiance en maillot de bain maintenant ».

Le rasage n’a tout simplement pas fonctionné pour Celeste Mejia, une infirmière et musicienne de 23 ans. « Il a toujours irrité la peau, créant des zones sombres, des poils incarnés et surtout cela me prenait énormément de temps. »

C’est pourquoi elle a choisi de se faire épiler le ventre, les aisselles, le bas du dos et la région pubienne au laser – une décision qu’elle trouve parfaite. « J’aime pouvoir porter une robe sans bretelles et ne pas avoir à m’inquiéter de l’aspect sombre de mes aisselles ou d’avoir des poils incarnés à cause du rasoir », dit-elle. « Et je me sens plus en confiance en maillot de bain maintenant. »photo-epilation-laser-avis-celeste-infermiere

« Quelque chose qui me faisait sentir si mal dans ma peau est maintenant parti pour de bon. »

Christine Pascault, une entrepreneuse de 26 ans, en a eu assez de se faire épiler chaque mois les poils du menton et du cou. De plus, au bout de seulement deux semaines les repousses commençaient à sa voir, « c’est difficile à vivre pour une femme d’avoir des poils sur ces zones ». Au début, elle s’inquiétait de la douleur associée au traitement laser, mais maintenant qu’elle est à mi-chemin dans le processus, Christine sait que c’était la bonne décision pour elle. « Je suis si heureuse d’avoir fait le choix de me débarrasser enfin de quelque chose qui me tracassait depuis longtemps, dit-elle. « Quelque chose qui m’a fait me sentir si mal dans ma peau s’en va pour de bon. Je ne pouvais pas être plus heureuse. »photo-epilation-laser-avis-christine-entrepreneuse

« Tout est beaucoup plus simple sans poils »

Victoria, 33 ans travaille dans la communication et a toujours eu beaucoup de poils sur les jambes, aisselles et maillot, « J’ai testé toutes les méthodes d’épilation possibles et imaginables, j’y ai passé un temps fou ! ». Elle achetait également, toutes les nouveautés pour s’épiler, en espérant que cela fonctionnerait mieux que les techniques traditionnelles « J’ai dépensé beaucoup, pour ne jamais trouver la méthode qui me convenait ». Jusqu’au jour où elle a entendu parler de l’épilation laser définitive « Avec une peau blanche et des poils foncés comme les miens, j’étais la candidate idéale ! ». Elle a donc économisé pour débuter le traitement « Au début mon entourage me disait de faire attention mais maintenant plus de la moitié l’ont fait».

Après 4 séances sur ces 3 zones Victoria a toujours des repousses « Mon but n’était pas de tout enlever à vie mais seulement de réduire le nombre de poils pour réduire le temps consacré à l’épilation ». Elle est désormais très heureuse d’avoir opté pour cette solution et pour rien de monde reviendrait en arrière « Je me demande encore comment j’ai fait pour attendre si longtemps. »

« Je n’ai rien senti ! »

Dominique 40 ans, commerçante a attendu longtemps avant de sauter le pas « Je repoussais par peur, manque de temps, d’argent…». Elle s’est donc rendue dans un centre laser pour avoir plus de détails sur la procédure et savoir le nombre séances nécessaire pour éradiquer les poils sur ses jambes. « La dermatologue m’a prescrit 8 séances minimum, je trouvais ça beaucoup ! ». Étant donné que Dominique faisait l’épilation électrique ses poils étaient plus fins donc nécessitaient plus de séances.

« La dermato avait une machine avec un système de refroidissement, et j’ai appliqué quelques heures auparavant la crème anesthésiante, je n’ai rien senti ! ». Une fois les 8 séances terminées Dominique n’avait plus aucun poil « Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu si longtemps, quel bonheur de ne plus se préoccuper de ça ! ». Cependant, elle ne souhaite pas traiter son maillot « Après des années d’épilation à la cire mon maillot a une faible pilosité et je souhaite la garder ».

photo-epilation-laser-avis-conclusion

L’épilation définitive au laser peut réduire considérablement la quantité de poils d’une personne. Chez la plupart des gens, de manière définitive mais dans quelques cas quelques poils repoussent après plusieurs année. Cependant lorsque cela se produit ils sont beaucoup moins nombreux et beaucoup plus fins. Cela dépend des zones du corps, du type de peau et surtout de la couleur de la peau, en effet le traitement fonctionnera mieux sur des peaux claires avec des poils noires. Cependant des nouvelles machines sont sur le marché, qui traitent très bien les peaux noires et mates.

Pour comprendre de façon réaliste à quoi s’attendre de l’épilation au laser, discutez des objectifs du traitement avec un dermatologue ou un spécialiste de l’épilation. Certains types de peau et de poils donnent de meilleurs résultats que d’autres. La seule façon de savoir avec certitude à quoi s’attendre est de consulter un médecin, un dermatologue ou un autre praticien qualifié.

Laisser un commentaire